2

Les dernières nouvelles de Cantaussel, vendanges 2018

Les dernières nouvelles de Cantaussel, les vendanges 2018

Le mot de la vigneronne, octobre 2018

A Cantaussel, les vendanges ont commencé le 12 septembre.

Qu’allions nous récolter au terme de cette année si fortement marquée par les attaques répétées du mildiou ?

Même si les traitements (bouillie bordelaise uniquement, Bio exige!) avaient démarré très tôt, même s’ils avaient été menés à cadence rapprochée ; même si le feuillage avait été relevé très vite pour éviter la contamination….

C’est habituellement la sécheresse que nous craignons le plus à Cantaussel car, de par sa situation géographique, (dans sa combe protégée, un peu en altitude et à l’abri des vents dominants,) les précipitations souvent ne font que nous effleurer.

Mais cette année il est tombé tellement de pluie au printemps en Languedoc que nous en avons eu notre lot, (ce qui a permis à la vigne de rester vaillante jusqu’aux vendanges) ; lot qu’il a été possible de gérer malgré les attaques du mildiou, pour arriver aux vendanges dans un bon état sanitaire.

Nous avons, bien sûr, récolté d’abord  le Vermentino, parfaitement sain. Le ciel était pur et le soleil se levait à peine.

Grosse équipe de vendangeurs pour ne pas laisser le temps au soleil de chauffer les grappes qui chargées en cagettes étaient aussitôt égrappées et foulées, puis maintenues au froid par la glace carbonique en cuve de macération. Pressé le lendemain puis débourbé, mis en cuve à 14°. La  fermentation a démarré en douceur.

Il évolue tous les jours et a déployé tour à tour des arômes d’abricot, de fruit de la passion, de rhubarbe, de pomme, en attendant ceux des agrumes qui ne manquent jamais de le caractériser.

Puis sont venues les syrahs qui portaient beaucoup, le cinsault qui regarde la plaine tout en haut du Domaine, les carignans peu généreux cette année.

Météo idéale tout au long de la vendange : Il fait très doux le jour, frais la nuit et nous laissons encore un peu mûrir Grenaches et Mourvèdres. Pour un Soleillades accompli et soyeux ?

Année difficile pour la culture, millésime atypique, exigeant beaucoup d’attention ; l’évolution du climat nous demandant de nous adapter constamment pour……veiller aux grains.

A bientôt,

Claude Bohler

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!